10 octobre 2005

Départ en avionnette














Il est 08h10, je suis sur le tarmac de l'aéroport de Puyo, prêt à embarquer pour le village de Tangunsta dans quelques minutes. J'en profite pour faire l'inventaire de tout ce que j'ai acheté depuis mon arrivée en Amazonie. Ces objets divers me permettront de faire des offrandes aux indigènes:
- 1 groupe électrogène
- 1 tableau d'école
- 20 feutres
- 20 crayons
- 20 stylos
- 30 cahiers à grands carreaux
- 30 cahiers à petits carreaux
- 1 couteau pour le chaman pour tuer les Anacondas (des serpents de plus de 12 mètres)
- 12 batteries pour les torches électriques
- 1 boîte de 25 cartouches de 16
- 15 hameçons de trois tailles différentes, du plus grand qui ressemble à un crochet de boucher, au plus petit qui sert à la pêche au thon.
Je me demande bien ce qu'on va bien pouvoir pêcher avec ça...
- 10 galons d'essence
- 15 à 20 kg de sel à offrir aux Kichiwas, les indiens qui possèdent la piste d'aterrissage et une partie du territoire que nous allons traverser en pirogue pour rejoindre le village de Tangunsta.
Tout cela plus mes bagages ça commence à faire vraiment beaucoup de poids pour le vol!!
Hier après-midi nous avons eu un orage absolument terrifiant et hyper violent. J'espère qu'aujourd'hui que la météo sera plus clémente.

3 commentaires:

Pascal Languillon a dit…

Et bien bon voyage Valéry !!

Je ne sais pas si tu pourras lire ce message depuis Tanguntsa, si tu peux passe le bonjour à tout le monde de ma part...

Il me tarde de lire la suite. Tu vas donc pouvoir envoyer des messages sur ce blog depuis le fin fond de l'Amazonie, c'est tout de même à peine croyable. Le monde est devenu si petit de nos jours...

manugrancher a dit…

Bonne nouvelle, le départ s'annonce c'est que jusqu'ici tout va bien…
J'attends les prochaines news depuis le" village".
Bon courage
m

The shiwiars project a dit…

Salut a vous deux et en retard car je ne peux utiliser mon laptop que dans les villes et ce jour je suis a quito, de tanguntsa je dicte mes messages sans possibilite de lecture via un tel satellite